Nuit

by Bernard Minier | Mystery & Thrillers | This book has not been rated.
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 5/18/2019
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Saturday, May 18, 2019
Un livre, une découverte. La lecture, la liberté.
Le bookcrossing vous fera (re)découvrir le monde…

Nuit. La nuit est l'homonyme et l'homophone de "nuit", 3e personne du singulier (étrange et singulier) du verbe nuire. Sans la consonne finale, "nui", c'est le participe passé du même verbe nuire. "Il", "elle a nui".
Conjugaisons pas forcément (extra)conjugales:
- En ce jour, tu me nuis !
- Le jour où tu m'as nui, la nuit a obscurci mes jours.
Il est admis (nuit, heure locale) il est admis que l'obscurité nuit au jour comme la lumière nuit à la sérénité de la nuit. Cqnfpd ce qu'il ne fallait pas démontrer.

La brume avait feint de se dissiper. Il n'y avait plus de ce brouillard déprimant en ville mais le ciel demeurait blanc. Comme si la colorisation avait été abandonnée, faute de budget.
Le bouquiniste qui avait des livres de Pierre Benoit était mort. J'avais été inspiré de récupérer "La Châtelaine du Liban" et l'irrésistible "Atlantide" au bon moment. Il me restait encore "L'Ile Verte" à lire. Cela tournait ainsi: un bouquiniste crevait, il en subsistait d'autres, et des défunts alimentaient par leur décès l'arrivage de livres d'occasion. Seuls les simples cœurs croyaient que Halloween ne revenait qu'à l'automne, dans la soirée du 31 octobre; chez les bouquinistes, Halloween avait lieu au moins une fois par semaine. Voire deux. Des lectrices et lecteurs disparus hantaient les marchés par l'entremise de livres qu'ils avaient lus parfois trente ou quarante ans plus tôt. Le quidam avait une chance de trouver Maurice Leblanc, certes en format poche, mais Leblanc tout de même. Son "Aiguille creuse" avait généré un mouvement de sympathie de lecteurs qui aimaient à se retrouver en Normandie et dont le but de pèlerinage principal se situait à Etretat. Moi-même, sans être allé en terre normande, j'avais lu la célèbre "Aiguille creuse" et je n'avais pas boudé mon plaisir. J'avais en outre trouvé "Dark as the Grave Wherein My Friend Is Laid" de Malcolm Lowry, un livre de poche défraîchi, à la couverture en partie écaillée où trônait la reproduction d'un tableau de René Magritte. Le narrateur vivotait à Cuernavaca, voyageait à travers le Mexique, en quête d'un ami qui était déjà mort. Une femme le soutenait, se démenait pour que son homme ne se noyât pas dans l'alcool. Sombre comme la tombe où gît mon ami. Roger B. était mort des effets de son alcoolisme à quarante ans. Il avait fréquenté la même école que moi.

(NB: aucun lien avec le roman, ces lignes en italique, je les ai inventées)

Released 5 yrs ago (5/18/2019 UTC) at Boîte d'échanges entre voisins (à préciser) in Genève, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Eh bien, vous avez découvert quelque chose...
Un livre abandonné exprès !
N'ayez pas d'hésitation: donnez votre avis, ou racontez votre découverte, cela nous plaît de savoir ce que deviennent les livres "libérés" ainsi.

Gourgas.

Une mine de pierres précieuses ou semi-précieuses, semis précieux de minéraux, contenait des cristaux en forme, disons, de crayons. D'où le surnom de "mine de crayons" donné à la mine. Au début, la compagnie minière crut avoir repéré des zircons, ou de la fuchsite atypique. Mais l'équipe d'évaluation dut se rendre à l'évidence: il s'agissait d'un minerai jusque-là inconnu !
- Nous sommes loin du diamant, et parler de quartzite ferait rire jusqu'aux écoliers, commenta Hans Bergmann, président de la commission d'évaluation minéralogique.
Aussi le nouveau minerai (vieux de quelques millions d'années) reçut-il le nom de "karandashite". Du russe pour dire crayon, et de la terminaison -ite parce que la messe était dite.
Ah, de nos jours, c'est devenu banal. On porte des boucles d'oreilles en karandashite, elles scintillent au soleil. Mais en 2019, nous ne soupçonnions encore rien.


Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.