Histoire d'une vie

by Aharon Appelfeld | Biographies & Memoirs |
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 11/30/2022
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Wednesday, November 30, 2022
Le bookcrossing fait voyager des livres.

Aharon Appelfeld a grandi dans la Bucovine, près de Czernowitz, après quoi, la guerre est venue. Rescapé de l'extermination, A. A. a migré en Israël. Il est mort le 4 janvier 2018 en Israël, à Petah Tikva ("Le Seuil de l'Espoir" en hébreu). La Bucovine se trouve à présent en Ukraine, et Czernowitz (avant 1918 dans l'empire des Habsbourg) s'appelle Chernivtsy.

Joseph Roth (1893-1939) naquit également dans un territoire situé de nos jours dans l'ouest ukrainien. A Brody.


Journal Entry 2 by wingsouramwing at Place des Charmettes in Carouge, Genève Switzerland on Wednesday, November 30, 2022

Released 2 mos ago (11/30/2022 UTC) at Place des Charmettes in Carouge, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

On ne voit pas bien le livre. Mais on lit un message de paix & d'harmonie accroché à l'un des arbres de la place des Charmettes à Carouge. L'opération affiche tes voeux a repris cette année.

S’imaginer Czernowitz avant les deux guerres mondiales, avant l’ère soviétique, n’est pas vain. Ni impossible. Se figurer une ville moyenne à grande avec des églises, une synagogue monumentale, des commerces. Des terrasses en été. De jeunes crieurs de journaux. Un arc-en-ciel au-dessus des toits – des girouettes, des pignons – soudain alors qu’il pleut. La poste centrale. Quelqu’un payant un télégramme. Un chariot chargé de bidons de lait, tiré par des chevaux bais, avance dans l'une des rues de la périphérie sud de la ville. Au seuil de l’été, tout de go, un gamin crieur de journaux déchire l’air avec L’archiduc tué à Sarajevo demandez les… Nous sommes le 29 ou le 30 juin (oh, disons le 29 avec les dépêches télégraphiées, après cela dépend du jour) à Czernowitz. Mais qui a fait ça ? demande un buveur de café à son vis-à-vis. Alors le 28 juin 1914 tomba un dimanche. Était-ce assez tôt pour annoncer la nouvelle dans l’édition du lundi 29 juin 1914 ? Le tireur a agi vers 10h50 ou 11h du matin. Pour le moment la vie paraît continuer. Magasins, épiceries, le va-et-vient ne se tarit pas en ce lundi 29 juin 1914.







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.