Que ma joie demeure

by Jean Giono | Literature & Fiction |
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 6/5/2022
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Sunday, June 5, 2022
Le bookcrossing fait voyager des livres.

J'ai relâché un exemplaire usagé et récupéré celui-ci en meilleur état. C'est d'actualité ce slogan "Que ma joie demeure". Qu'elle demeure, malgré les aléas de l'actualité.

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Wednesday, October 26, 2022
Un titre de bon augure. Ce sera ma prochaine lecture.
Une personne a noté au crayon (pas moi) que ce livre lui avait été conseillé par qqn en 1998. Le livre a voyagé via Genolier (VD). ("Lecture conseillée par D. T. 17-98") Puis "Genolier 21.8.98" Puis qqn a écrit "Sacha (croix funéraire) 1957 à 75 ans".

Journal Entry 3 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Sunday, November 20, 2022
Une certaine nuit, le ciel est si clair qu'on voit presque comme en plein jour. "C'était une nuit extraordinaire." Jourdan qui ne parvient pas à dormir sort et se met à labourer. Arrive un homme. Bobi.

J'apprends qu'on consomme de la gale d'yeuse...
P. 38 Bobi tente de deviner de quoi se compose l'alcool. "Il suffit d'avoir goûté une fois la gale d'yeuse pour la reconnaître toute sa vie." (Je pensais qu'on l'écrivait "galle".)

P. 52: "Ce que nous voulons, il semble que le monde entier ne le veut pas. Il semble qu'il le fait par force. ça a dû nous donner un dégoût de tout, à la longue."

Journal Entry 4 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Monday, November 21, 2022
Zulma, dans ce roman, est une jeune femme un peu ravie, P. 137 : On entendait juste les pas du cerf. Il s’avançait à côté de Zulma…Ses épaules et son dos étaient comme des montagnes en marche… Tandis que la rêveuse Zulma, elle, ainsi était son pas, lent, bien plat. Et Zulma a tressé ses cheveux en petites tresses pareilles à des épis (p. 138). P. 139 Aurore appela doucement : « Zulma ! Zulma ! » Ensuite, dit Joséphine, Tirez-vous, allez avec les hommes, nous allons la déshabiller et la sécher. Bon il faut préciser que Bobi, l’artiste, un peu contorsionniste et dans le profil de l’homme qui parle aux animaux, a fait venir un cerf mâle. On ne sait trop comment. D’un cirque ? Mais quel cirque détient des cervidés ? Bref l’intervention de Bobi change peu à peu la façon d’agir là-haut loin de tout. N’a-t-il pas incité à semer des fleurs ? A jeter sur l’aire du blé pour attirer des tas d’oiseaux ? Le cerf suit Zulma…

Jésus que ma joie demeure de Jean-Sébastien Bach.

Les Editions Zulma ne tirent pas leur nom de cette Zulma- mais d'un poème de Tristan Corbière A la mémoire de Zulma.

Journal Entry 5 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Monday, November 21, 2022
P. 195 : - Encore un ici. Bobi entendait Honoré gratter la terre.Attache, ne serre pas, disait Honoré. Laisse du ballant au filet. Ça va. Page 199. La trompe sonna. La harde se mit au galop montant. A ce point du roman, il est question du col de la Frasse. Lieu réel au-dessus d’Entrevernes (74). Et la combe de Verel ? Je trouve Verel-Pragordan et Pré-Vérel. P. 209 : Bobi est couché sur le côté… les paupières entrouvertes comme les enfants qui ont des vers. Si tu le voyais, il fait un effet d’enfant. Quel impact de cette capture de biches (c’est d’une telle action que parle le roman, attraper des biches au filet pour qu’elles aillent/conviennent au cerf entre-temps baptisé Antoine) sur la jeune Aurore ? Pas des plus heureux. P. 212… …Aurore, montant le cheval roux, s’en allait dans la forêt. Elle avait fait ça tout l’été. C’était devenu une habitude. Elle ne parlait à personne. Elle était devenue dure et insaisissable comme un galet.. Bobi, l’acrobate poète, au fond, quelle joie apporte-t-il ? Etat de la situation : Antoine le cerf est grosso modo apprivoisé ; Zulma au-delà du miroir ; Aurore meurtrie (par le côté manipulateur de Bobi ?) Les autres tiennent le coup. Ils sont plus solides qu’Aurore. Bobi fait l’effet d’un enfant. Il y a quelque chose de l’enfant rebelle en lui. De libertaire également.

Journal Entry 6 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Monday, November 21, 2022
Les semeurs entrent en action. P. 239 : La graine craquait dans leur main dure. Les jambes étaient prêtes, les mains, la tête, tout ; le ciel était vu. « En avant ! » crièrent les contremaîtres ; et les six cents semeurs entrèrent en avant à travers la plaine de Roume. Et p. 254 : Les chevaux partent dans la montagne, et galopent, passent les prés… Le personnage ajoute que le 24 juin c’est Saint-Jean. La lune est belle et on y voit comme en plein jour. Et p. 257 : Il y avait trois bêtes couchées dans la litière brune. Deux dormaient sans autre bruit que le souffle. C’étaient les chevaux châtrés. Une dormait, mais elle hennissait doucement entre ses babines et elle frissonnait. C’était la jument vive. Jacquou ajoute qu’elle rêve. Suivent les noces des chevaux, jument et étalon fuient dans la campagne. Un duo équin comme transféré en un autre monde échappant aux humains. P. 261 : L’étalon posa sa tête sur la nuque de la jument. La jument s’arrêta. L’étalon ne mordit pas. Heureusement qu'il y a Giono pour narrer les noces équines et nous dépeindre une jument en train de rêver...

Jean Achard peintre français 1807-1884. L'image de couverture est une "Vue prise à Saint-Egrève" (Musée de Grenoble) peinture de 1844.

Journal Entry 7 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Tuesday, November 22, 2022
Que ma joie demeure est un hymne à la vie, un chant merveilleux en l'honneur de la nature, des humains et des animaux.
Bobi repart sur les routes. Après avoir diffusé son message sur la joie et incité à semer des fleurs. Quant à Aurore... Ce roman raconte à la fois l'espoir, l'illusion, la vie de la nature sauvage et le refus d'admettre le mystère, simultanément. Bobi déclare que l'excuse du mystère est trop commode, que ça incite à renoncer à comprendre ce qu'il y a derrière. Belles pages sur le cerf (appelé Antoine précédemment) et la biche. On peut apprécier en outre la précision du vocabulaire au sujet des oiseaux, des arbres...

P. 394 un peu d'infos sur l'histoire de Bobi.
Le passage sur le mystère c'est p. 390.
P. 390 : Le combat, dit-il, ne cesse jamais. Voilà ce qu’il faut savoir. Le mystère c’est commode pour se reposer. Une bataille jusqu’à la fin du monde. Et même, ajouta-t-il, avec un peu de rêve dans la voix, jamais de fin du monde puisque toujours la bataille.

Orion dans la myth. gr. Il est question de la constellation d'Orion dans le roman. On voit que plusieurs versions du mythe d'Orion existent depuis plus de 2000 ans.

Journal Entry 8 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Tuesday, November 22, 2022
Concernant la fin du monde… Giono n’imaginait pas le dérèglement du climat. Ni l’humanité face à un tel défi. Quant à Bobi, il a par moments des idées assez collectivistes. P. 394 les images mentales de Bobi incluent Aurore (on saisit pourquoi, vers la fin de l’ouvrage) plus sa mère, une femme appelée Fannette (donc la mère et Fannette ne sont pas une seule et même personne) un artiste de cirque, Fabre, au nom qui évoque soit les insectes soit Il pleut, il pleut, bergère (devenue chanson pour enfants, sur notre disque de vieilles chansons de F., avec Frère Jacques, Marie trempe ton pain et Auprès de ma blonde, quand j’étais enfant) Et des enfants qui ont des pseudos équivalant à des noms d’étoiles ou de constellations. Celle d’Orion-fleur de carotte disons Orion (chasseur mythique grec) est citée plusieurs fois dans le roman. – Géo. A la périphérie des lieux du roman ; Sisteron ; la rivière Durance. Cave viator periculum fulminis. NB : selon Wiki la constellation Orion est déjà citée dans L’Odyssée d’Homère, chez Horace (Odes), dans L’Enéide de Virgile et chez Ptolémée (Almageste). Orion chasseur expert se vantait de pouvoir tuer n’importe quel animal.

Journal Entry 9 by wingsouramwing at Genève, Genève Switzerland on Friday, December 2, 2022
,

Journal Entry 10 by wingsouramwing at Place des Charmettes in Carouge, Genève Switzerland on Friday, December 2, 2022

Released 2 mos ago (12/2/2022 UTC) at Place des Charmettes in Carouge, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.