Les éclusiers de la porte étroite

ATTENTION SUPER-LIVRE !
by Olga Baranova, Albert Rodrik | Literature & Fiction | This book has not been rated.
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingsouramwing of Genève, Genève Switzerland on 1/26/2022
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
This book is in the wild! This Book is Currently in the Wild!
1 journaler for this copy...
Journal Entry 1 by wingsouramwing from Genève, Genève Switzerland on Wednesday, January 26, 2022
Le bookcrossing fait (re)découvrir le monde.
Rejoignez-nous ! Votre vie ne sera plus tout à fait la même, après.

Pélops, fils de Dioné et de Tantale. Pélops a donné son nom au Péloponnèse, île de Pélops. Il est connu pour avoir gagné une course de chars qui lui a permis d’épouser Hippodamie. Le père de la belle Hippodamie, le roi de Pise (Grèce, pas Italie) Oenomaos, savait par un oracle – une prédiction implacable – qu’un jour il serait tué par son gendre. Aussi Oenomaos décida-t-il d’accorder la main de sa fille à quiconque le battrait dans une course de chars. Les vaincus étaient tués. Oenomaos gagnait toujours. Pélops, lui, vainquit Oenomaos, lequel mourut traîné par ses chevaux. Soit Pélops était un très bon cocher, soit il a convaincu Myrtilos, le cocher d’Oenomaos, de saboter le char de son maître. C’est en général cette 2e hypothèse qui est retenue. Myrtilos sabote le char. Ou y installe un essieu en cire qui fond pendant la course (curieux… j’ai lu ça dans les années 1980). Et donc la chronique people des mythologies s’enrichit : Pélops épouse Hippodamie (« celle qui dompte les chevaux » en grec) Ils ont eu quinze enfants… Du moins la légende le raconte. Douze fils et trois filles. Garçons : Atrée, Thyeste – ça bardera entre eux deux plus tard – Dias, Cynosouros (drôle de nom, qui évoque la queue d’un chien) Korinthos, Hippalmos, Cléon, Alkathoos, Héléios, Pitthée et Troïzénos. Les 3 filles : Nicippé, Lysidicé et Astydamie (« celle qui dompte la ville ») Pas des noms faciles à mémoriser, je trouve. Pélops est un rescapé. Son père Tantale a voulu l’offrir aux dieux en le présentant comme un plat de choix. Mais les dieux ont flairé l’arnaque et ressuscité Pélops, lui ajoutant une épaule en métal puisqu’on avait commencé à le dévorer. Le cocher Myrtilos dévissa donc une roue du char d’Oenomaos. Pélops devait le payer en lui accordant la moitié de son royaume et – surtout – une nuit avec Hippodamie… Mais Pélops massacra le cocher qui, en mourant, maudit toute la lignée de Pélops. Donc le lignage dit des Atrides… Je ne vais pas revenir ici sur les Atrides, il y en aurait pour un long moment et un très long commentaire.

Journal Entry 2 by wingsouramwing at Place des Charmettes in Carouge, Genève Switzerland on Wednesday, January 26, 2022

Released 4 mos ago (1/27/2022 UTC) at Place des Charmettes in Carouge, Genève Switzerland

WILD RELEASE NOTES:

Il ne t'est jamais donné de rêve sans le pouvoir de le réaliser. (Richard Bach)

Nicippé fille de Pélops est la mère d’Eurysthée. Celui-ci est l’homme qui impose dix, puis douze travaux à Héraclès. Par ailleurs, Pélops avait un autre fils, Chrysippe, né non d’Hippodamie mais d’un mariage précédent avec Axioché (une femme de l’espèce humaine) ou avec Danaïs (une nymphe, donc une espèce de fée). Atrée et Thyeste – qu’Hippodamie ait ou non trempé dans le complot… mystère… - tuèrent Chrysippe. Furieux, Pélops exila Hippodamie (alors elle devait être impliquée) et ses enfants, lesquels se dispersèrent dans le Péloponnèse, qui porte le nom de Pélops. Troïzénos ou Trézène, un fils de Pélops, est destiné à partager un royaume avec son frère Pitthée et Aétios. Mais tous deux meurent et Troïzénos hérite du royaume composé d’Anthéia et Hypéréia, deux villes qu’il fusionne sous le nom de Trézène. Pausanias attribue deux fils à Trézène, Anaphlystos et Sphéttos, lesquels s’établirent en Attique, la région d’Athènes, où ils donnèrent leur nom à deux dèmes (préfectures). Autre fils de Pélops et d’Hippodamie, Coprée tue Iphitos, s’exile à Mycènes, est purifié par Eurysthée dont il devient l’intermédiaire. C’est Coprée qui communique à Héraclès quels travaux il doit réaliser : nettoyer les écuries d’Augias, attraper la biche aux pieds de bronze, tuer le sanglier d’Erymanthe, etc. Eurysthée est le commanditaire des 12 travaux d’Héraclès. Périphétès, un fils de Coprée, prend part à la guerre de Troie.







Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.