La bête

by Kenneth Cook | Literature & Fiction |
ISBN: Global Overview for this book
Registered by wingYdam21wing of Lausanne, Vaud Switzerland on 12/28/2021
Buy from one of these Booksellers:
Amazon.com | Amazon UK | Amazon CA | Amazon DE | Amazon FR | Amazon IT | Bol.com
2 journalers for this copy...
Journal Entry 1 by wingYdam21wing from Lausanne, Vaud Switzerland on Tuesday, December 28, 2021
Cette traque dans le bush australien sera pour mon défi des Ecrivains du monde 2022

Journal Entry 2 by wingYdam21wing at Lausanne, Vaud Switzerland on Thursday, August 4, 2022
J'ai aimé cette lecture qui donne pas mal d'informations sur les conséquences de la présence des animaux féraux "importés". Je ne savais pas qu'on appelait comme cela les espèces domestiques retournées à l'état sauvage, ni qu'il y avait de grands marais en Australie.

Je propose ce livre à Berna54 !
8.8.22 : Lu et apprécié.

Released 1 mo ago (8/9/2022 UTC) at By mail / post / courier, A Bookcrossing member -- Controlled Releases

CONTROLLED RELEASE NOTES:

Ce livre a fait une étape chez nous .
Je te le confie Indy2012, son voyage continue entre vos mains.
Chausse tes bottes, prends ton chapeau et Bonne lecture !


Journal Entry 4 by wingIndy2012wing at Strasbourg, Alsace France on Thursday, August 11, 2022
Oh, il vient d'arriver en très bonne compagnie ! Merci tout plein, Ydam. Sans doute ma prochaine lecture.

Journal Entry 5 by wingIndy2012wing at Strasbourg, Alsace France on Tuesday, August 16, 2022
Que ce soit sous forme de comédie ou de tragédie, Kenneth Cook a l'art de restituer une ambiance authentique dans ses écrits. "La bête" ne fait pas exception, avec en plus un coté thriller très réussi. Monothématique comme son titre, cet opus sanglant refroidira les opposants à la chasse, mais fera réfléchir les défenseurs des animaux, pointant sans concession les nuisibles et les dégâts qu'ils causent. Au-delà du problème connu des lapins, je ne connaissais pas celui posé par les chèvres ou les sangliers/les cochons sauvages. Sans oublier que le premier importateur de nuisibles en Australie, c'est l'homme.
Quelques lignes prophétiques page 150 :
"En fin de compte, si la sécheresse dure assez longtemps, comme c'est prévu statistiquement, les seuls animaux capables de survivre dans la région du centre seront les chèvres et quelques chameaux."
Et hop, dans la BBV des écrivains du monde.

Are you sure you want to delete this item? It cannot be undone.